Comprendre ce que les humains ont dans le crâne

Un économiste comportementaliste, un chercheur en psychologie sociale et un éthologue entrent dans un bar…

Adeptes de concepts en tous genres et de livres qui modifient vos perspectives, voici une sélection sur le thème du cerveau humain et des comportements. Wow-effect* garanti :

Les Deux vitesses de la pensée, Daniel Kahneman

Notre cerveau est une machine incroyable, mais bourrée de petits tics de fonctionnement qui altèrent nos raisonnements et nos jugements. Daniel Kahneman, économiste comportementaliste avec un penchant sérieux pour les statistiques et la psychologie cognitive, a passé 40 ans à étudier ces tics avec Amos Tversky. Le livre qui en sort est dense, plutôt accessible, et s’est vendu à des dizaines de milliers d’exemplaires dans le monde entier.

latodolist_visuels-09

The Righteous Mind: why good people are divided by politics and religion, Jonathan Haidt

Tous les jours, nous prenons des dizaines de décisions qui nous semblent rationnelles. Mais sommes-nous vraiment capable de raison ? Jonathan Haidt, chercheur en psychologie sociale et morale depuis 30 ans, a conceptualisé les liens qui existent entre notre esprit rationnel, nos émotions et nos valeurs morales. Ce livre, qui n’existe pour l’instant qu’en anglais, est une synthèse ludique de ce qu’il a appris. En attendant la traduction française, on peut lire Hypothèse du bonheur : la redécouverte de la sagesse ancienne dans la science contemporaine.

Les Nourritures affectives, Boris Cyrulnik

Après avoir lu Jonathan Haidt, vous savez que vos émotions prennent davantage de place dans votre vie que ce que notre société occidentale a voulu vous faire croire. Boris Cyrulnik, lui, le sait depuis fort longtemps. Ce neuropsychiatre qui a étudié les animaux, spécialiste de la résilience (la capacité à récupérer après un choc), a observé la façon dont l’être humain construit son monde affectif. Il restitue son savoir avec humour et pédagogie dans ce petit livre bourré d’anecdotes et séquencé en chapitres autonomes. Un des livres que j’ai le plus prêté.

Raison, morale, émotions : plutôt utile pour comprendre les humains. Un aspect, tout juste abordé par Cyrulnik, peu exploré par les autres, reste en suspens : et le corps, dans tout ça ?

Certains livres relativement récents comportent des éléments de réponse : Le Charme discret de l’intestin de Giulia Enders aborde l’impact du système digestif sur le reste du corps, Guérir le stress, l’anxiété et la dépression sans médicament ni psychanalyse de David Servan-Schreiber celui de l’alimentation, Follow your guts; the enormous impact of tiny microbes de Rob Knight a un titre explicite. Aucun ne propose une vision d’ensemble à la fois synthétique et détaillée. La pensée occidentale contournerait-t-elle la question du lien entre le corps et l’esprit ?

Si vous avez des références à apporter sur le sujet, des compléments d’information, des choses à dire, discutons sur Twitter.

*le wow-effect, ou effet-waouh en bon françois, désigne ce moment où quelque chose vous surprend positivement, au point que vous vous dites : « Waouh ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *